Technologies vertes

Comment les start-up contribuent-elles à la transition écologique ?

Cela fait quelques années que l’écologie est devenue la mode à adopter. Il faut admettre que de plus en plus de personnes se soucient de l’environnement. C’est également le cas de nombreuses start-up qui contribuent à la transition écologique.

Les start-up et la préservation de la planète

Un bon nombre de start-up récentes se spécialisent dans l’efficacité énergétique. En fait, celles dont les produits et les services sont axés sur la croissance verte sont soutenues par la GreenTech. Cette dernière est lancée par le ministère en charge de l’Environnement depuis 2016.

Sujet a lire : Qu’est-ce qu’une technologie verte et quels sont ses objectifs ?

Ces start-up sont aujourd’hui d’environ 120 et elles bénéficient du label GreenTech. Grâce à ce label, elles jouissent d’une meilleure visibilité qui est favorable à leur projet. Elles œuvrent dans différents domaines, du bâtiment durable à l’économie circulaire en passant par le climat, la biodiversité, la mobilité, etc.

Beaucoup d’entre elles travaillent également dans l’énergie verte et l’énergie renouvelable. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Glowee, une start-up fondée en 2015. Son projet consiste à produire de la lumière à partir de la bioluminescence. C’est un concept prometteur dont l’objectif est de révolutionner l’éclairage urbain.

A découvrir également : Les Innovations dans le domaine des technologies vertes : comment les nouvelles technologies font avancer l'environnement

Ce que font les start-up pour la transition écologique

Si on parle d’OptiMiam, vous comprendrez mieux ce que font les start-up pour la transition écologique. Son concept vise à aider les consommateurs à réduire le gaspillage alimentaire. Concrètement, OptiMiam les géolocalise pour leur proposer des produits à proximité de chez eux et à bon prix. La réduction est en moyenne de 40%, mais peut aller jusqu’à 80%. Cette promotion est pratiquée généralement après le déjeuner et en fin de journée. OptiMiam veut convaincre les consommateurs que la nourriture doit être mangée et non jetée, donc pas de place pour le gaspillage.

Il y a aussi Ilek qui est une plateforme de vente et d’achat d’électricité 100% renouvelable. La démarche de la start-up est la suivante : elle demande aux consommateurs de choisir quel type d’électricité ils souhaitent. Ils optent soit pour une électricité solaire, soit pour l’éolienne, soit pour l’hydraulique. L’objectif d’Ilek, c’est d’améliorer l’accès à l’énergie locale pour ceux qui ne sont pas desservis par le fournisseur EDF.

Solutions innovantes des start-up pour accompagner la transition écologique

Faire de la transition écologique une réalité pour tous, du moins pour la plupart des Français, c’est l’ambition de nombreuses start-up. C’est le cas de Ze Way qui œuvre pour le développement d’une solution de mobilité durable. Son but est de proposer une location longue durée de scooters électriques pour ceux qui le souhaitent. Ze Way vise aussi le déploiement de plus en plus de stations de rechargement des batteries et leur remplacement le cas échéant.

Dans le cadre de la transition écologique et en termes d’innovation, BeFC n’est pas en reste. Elle propose des solutions qui remplaceraient les piles jetables. Ses alternatives s’inscrivent dans un processus de transition écologique et de recyclage.

DualSun, elle, est une start-up tournée vers la conception et la fabrication de panneaux solaires permettant aux bâtiments d’être totalement autonomes.

S’il y en a une qui produit et fournit de l’hydrogène renouvelable, une solution durable, c’est Lhyfe.